F Nous contacter

0

Documents : Revues  | enregistrements trouvés : 1 143

O

-A +A

P Q

H

- n° 139

Alors qu'il existe un large panel de modes d'expression (droit de vote, grèves, luttes syndicales...), nous avons souhaité comprendre pourquoi la désobéissance civile est mobilisée pour faire aboutir une revendication en démocratie.

... Lire [+]

y

- n° 138

Il est interdit d'interdire. Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi. Vivre sans temps mort, jouir sans entraves... Que reste-t-il de mai 68 ?

Cinquante ans nous séparent de ces événements mais parfois on a l'impression qu'ils se sont produits il y a un siècle. Mai 68, c'était l'insolence, le refus des croyances, la remise en cause de l'autorité et du conservatisme. Et pourtant les réflexes identitaires, les intégrismes religieux ont le vent en poupe et l'irrévérence du plomb dans l'aile.

2018, l'anti-68 ? Nous le verrons au fil de ces pages, le propos n'est pas excessif. Mais les vieux mondes ne disparaissent jamais totalement. Celui des années 60 a emporté la soumission aveugle à l'autorité. La ségrégation et le mépris des minorités ne sont plus portés que par les plus extrémistes. C'est Martin Luther King qui aura permis l'élection d'Obama.

« Les révoltes lancent des vagues, rappelle Daniel Cohn-Bendit, l'icône de Mai 68. Les révoltes, c'est comme les marées, ça monte, ça descend, ça ne s'arrête jamais ».
Il est interdit d'interdire. Cours, camarade, le vieux monde est derrière toi. Vivre sans temps mort, jouir sans entraves... Que reste-t-il de mai 68 ?

Cinquante ans nous séparent de ces événements mais parfois on a l'impression qu'ils se sont produits il y a un siècle. Mai 68, c'était l'insolence, le refus des croyances, la remise en cause de l'autorité et du conservatisme. Et pourtant les réflexes identitaires, les intégrismes religieux ont ...

VIE SCOLAIRE ; contestation ; AUTONOMIE ; FORMATION DES ENSEIGNANTS

... Lire [+]

H

- n° 137

Il y a un an, tout juste, nous avions consacré un dossier aux violences éducatives à l'école. Le sujet n'était pas le harcèlement entre élèves (ce à quoi on pense en premier lieu lorsque l'on évoque la violence à l'école) mais plutôt la violence de l'institution scolaire elle-même à l'encontre des jeunes.

Si nous avions, à l'époque, pointé du doigt « ce qui ne va pas », ce dossier propose au contraire de mettre l'accent sur des solutions, des alternatives, des initiatives, des « façons de dire », « façons de faire » positives, proposées par des enseignant.e.s et des directions, qui souhaitent inscrire la bienveillance au coeur de leur pratique
Il y a un an, tout juste, nous avions consacré un dossier aux violences éducatives à l'école. Le sujet n'était pas le harcèlement entre élèves (ce à quoi on pense en premier lieu lorsque l'on évoque la violence à l'école) mais plutôt la violence de l'institution scolaire elle-même à l'encontre des jeunes.

Si nous avions, à l'époque, pointé du doigt « ce qui ne va pas », ce dossier propose au contraire de mettre l'accent sur des solutions, des ...

RELATIONS FORMATEUR APPRENANT ; VIE SCOLAIRE

... Lire [+]

H

- n° 136

Depuis plus de quarante ans, les féministes, via leurs revendications et les études qu'elles ont développées, s'attachent à mettre en lumière les inégalités de genres. Si beaucoup de travaux ont été axés sur les femmes, quelques études portent sur les hommes, et tentent de comprendre les mécanismes de socialisation qui construisent l'identité masculine.

C'est ce que la Ligue de l'Enseignement a voulu aborder dans ce dossier. Fabrique des garçons à l'école et dans les activités périscolaires ; virilité comme outil utilisé dans l'organisation du travail ; masculinité fluctuante selon les époques ; rhétorique et revendications masculinistes (mouvement par et pour les hommes, se mobilisant contre le féminisme); transversalité des luttes... Tel est le programme !

Non pas pour stigmatiser, mais pour apporter quelques pistes de réflexion afin de reconsidérer les rapports de sexes, et pour donner la possibilité aux hommes (et aux femmes) de faire leurs choix de vie en toute conscience.

contient égalemant
- "Georges Rouma, un pédagogue bruxellois au service des Incas" pp.26-27
- "Alimentation et information : éduquer à l'abondance" pp.32-34
Depuis plus de quarante ans, les féministes, via leurs revendications et les études qu'elles ont développées, s'attachent à mettre en lumière les inégalités de genres. Si beaucoup de travaux ont été axés sur les femmes, quelques études portent sur les hommes, et tentent de comprendre les mécanismes de socialisation qui construisent l'identité masculine.

C'est ce que la Ligue de l'Enseignement a voulu aborder dans ce dossier. Fabrique des ...

GENRE ; VIE SCOLAIRE ; ROUMA GEORGES ; EDUCATION DU CONSOMMATEUR

... Lire [+]

H

- n° 135

Tout au long de ce dossier, nous verrons que si les diplômes sont un passeport pour l'avenir, leur accès dépend encore fortement du milieu socio-économique dont est issu.e l'étudiant.e. Ainsi, nul doute qu'il est grand temps d'offrir à tous les jeunes, sans distinctions, les moyens de réussir !

PAUVRETE ; SCOLARITE

... Lire [+]

V

- n° 142

... Lire [+]

Dossiers

 
Z