F Nous contacter

0

Documents : Ouvrage  | enregistrements trouvés : 7 148

O

-A +A

P Q

y

- 190 p.

Ce livre est un texte collectif écrit par des adolescents italiens dans les années 60. C'est un réquisitoire accablant contre une école de classe dont ils ont été les victimes, une école obligatoire où le recalage des élèves avait valeur d'institution. Ces jeunes étaient fils de bucherons et tous recalés de l'école officielle. À l'école de Barbiana, ils ont appris à lire et à écrire avec Don Milani. « Le seul critère d'une oeuvre ou d'une phrase, c'est son degré d'approche de la réalité », disait Don Milani (in Introduction, p. 7). Dans ce livre, ces jeunes s'expriment avec leurs mots, mais aussi avec des chiffres : les élèves de Barbiana sont allés chercher des statistiques officielles sur le retard scolaire et l'accès à l'enseignement supérieur selon la profession du père, sur la présence dans les assemblées parlementaires ­ et même dans les instances syndicales ­ selon le niveau de diplôme... Cette lettre à une maitresse d'école ils la destinaient en réalité non pas aux enseignants mais aux parents pour les inviter à s'organiser.
Ce livre est un texte collectif écrit par des adolescents italiens dans les années 60. C'est un réquisitoire accablant contre une école de classe dont ils ont été les victimes, une école obligatoire où le recalage des élèves avait valeur d'institution. Ces jeunes étaient fils de bucherons et tous recalés de l'école officielle. À l'école de Barbiana, ils ont appris à lire et à écrire avec Don Milani. « Le seul critère d'une oeuvre ou d'une phrase, ...

DEVELOPPEMENT DE LA PERSONNE ; TEMOIGNAGE D'APPRENANT ; RELATIONS FORMATEUR APPRENANT ; SOCIOLOGIE DE L'EDUCATION ; POLITIQUE DE L'EDUCATION

... Lire [+]

U H

- 309 p.

Que signifie 'échouer' ou 'réussir' à l'école primaire ? Comment comprendre les 'difficultés' éprouvées par des élèves d'origine populaire en lecture-écriture, grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, expression orale et expression écrite ? Comment se construisent, jour après jour, les processus d'échec scolaire en classe ?
Ce livre tente de répondre à ces questions, en procédant à l'étude détaillée des pratiques et des productions scolaires d'élèves en français. L'auteur explique qu'il y a une différence énorme entre le fait pour des enfants de milieu populaire de prononcer des sons, des mots, des phrases lorsqu'ils sont pris dans une situation d'interaction 'naturelle' et le fait de se concentrer sur les combinaisons de lettres, de syllabes, les forçant à analyser les différents éléments du langage qu'ils utilisent sans en être conscients : ces enfants n'arrivent pas à prendre le langage comme objet d'analyse et à entrer dans la 'conscience phonologique'. Lorsque l'on constate, au contraire, que des élèves déchiffrent mais ne comprennent pas, c'est aussi le rapport entre le lecteur et le texte écrit qui fait problème : il n'est pas évident d'arriver à se détacher du contexte langagier immédiat et à se poser les questions sur la situation (qui, pourquoi, comment...) permettant d'entrer dans le sens du texte. Ces compétences sont développées dans les familles à fort capital culturel par des " démarches discursives adéquates qui permettent de s'approprier les récits écrits ". Mais elles ne le sont pas dans les milieux populaires où le langage habituel est un langage oral, composé d'énoncés-réponses dont le sens est immédiat - car l'interlocuteur est présent et que les échanges sont régulés par des mimiques, des attitudes... - alors que le langage écrit relève d'un autre fonctionnement qui nécessite de pouvoir relier les différents éléments d'un texte (syllabes-mots-phrases-paragraphes-texte) pour refabriquer un sens absent.
Que signifie 'échouer' ou 'réussir' à l'école primaire ? Comment comprendre les 'difficultés' éprouvées par des élèves d'origine populaire en lecture-écriture, grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire, expression orale et expression écrite ? Comment se construisent, jour après jour, les processus d'échec scolaire en classe ?
Ce livre tente de répondre à ces questions, en procédant à l'étude détaillée des pratiques et des productions ...

ECHEC SCOLAIRE ; SOCIOLOGIE ; CULTURE DE L'ECRIT ; ETUDES PRIMAIRES

... Lire [+]

y

- 374 p.

Comment des personnes a priori scolarisées arrivent-elles analphabètes à l'âge adulte ? Cette recherche, coordonnée par Lire et Ecrire pour le groupe de travail Analphabétisme de la Commission européenne, a été menée à partir d'un échantillon de personnes analphabètes ayant été scolarisées dans leur enfance. Elle a été menée conjointement dans cinq pays européens : l'Allemagne, la Belgique (francophone et néerlandophone), la France, la Grande-Bretagne et les Pays-Bas. Un total de 747 personnes ont ainsi été interrogées par questionnaire et un nombre beaucoup plus restreint de personnes ont donné leur témoignage via une méthode de collecte de données par remémoration collective ; Les personnes ont évoqué en groupe leur 'itinéraire d'analphabétisme', une attention particulière ayant été accordée à la scolarité, à l'appartenance à un milieu familial 'non acteur de son histoire' et aux représentations (images de soi, de l'école, de l'apprentissage, de la famille,...). A partir des informations récoltées, une analyse quantitative et qualitative de ce qui est très vite apparu comme la 'face visible de l'analphabétisme', le décrochage scolaire, a ensuite été réalisée. Ainsi, si certains facteurs sont apparus comme 'facteurs déclencheurs' de l'analphabétisme (problèmes de santé, événements familiaux, changements de régime linguistique, etc.), ces derniers ne semblaient pas pouvoir être considérés comme facteurs explicatifs de l'analphabétisme dans la mesure où ils n'avaient pu jouer seul, s'étant conjugués avec d'autres facteurs. Il s'agissait, d'une part, d'une pratique discriminante (et parfois répressive) de l'école, discrimination qui était à la fois scolaire (située au niveau des apprentissages) et sociale (rejet des enfants issus des milieux populaires les plus pauvres). Il s'agissait, d'autre part, d'une rupture entre les valeurs, règles et comportements en vigueur à l'école et celle en vigueur dans l'univers familial. L'école demande aux enfants de milieu populaire de renier leur propre culture pour en assimiler une autre, celle des classes dominantes. Conséquence : l'enfant de milieu populaire qui ne rentre pas dans ce moule que lui impose l'école va être - et se sentir au plus profond de lui-même - relégué, infériorisé, humilié, et va en réaction développer soit un repli sur lui-même et sur son milieu, soit des attitudes de rejet et d'agressivité, qui marqueront bien souvent la rupture définitive avec l'école. Comment des personnes a priori scolarisées arrivent-elles analphabètes à l'âge adulte ? Cette recherche, coordonnée par Lire et Ecrire pour le groupe de travail Analphabétisme de la Commission européenne, a été menée à partir d'un échantillon de personnes analphabètes ayant été scolarisées dans leur enfance. Elle a été menée conjointement dans cinq pays européens : l'Allemagne, la Belgique (francophone et néerlandophone), la France, la ...

... Lire [+]

U H

- 31 p

Ce rapport présente des relations d'expérience et des démarches pédagogiques à exploiter.

EXPERIENCE ; RAPPORT ; ANALYSE DE PRATIQUES

... Lire [+]

y

- 33 p.; pp. 20-53

"... la démocratisation de l'éducation et la justice sociale restent des impératifs on ne peut plus actuels dans notre société. C'est pourquoi l'alphabétisation populaire accorde une priorité aux personnes défavorisées et reconnaît leur contribution au patrimoine culturel de la société"


.Des pratiques d'alphabétisation populaire en évolution
...RELIEFS
o Atout-Lire : Dix ans d'alphabétisation populaire
o Je sensibilise mon milieu à l'analphabétisme
...PRETS À PORTER
o Conscientiser... par un jeu de société?
o Lire une carte
...ÉCHOS ET RÉFLEXIONS
o Une expérience d'alphabétisation conscientisante...
o La vie avant et après la lettre
o Alphabétiser dans un contexte d'immigration
...DOSSIER
o L'alphabétisation populaire des travailleuses et travailleurs face à l'emploi
o Quelques exemples de groupes membres...
o L'employabilité, une arme à double tranchant
o Témoignages de deux apprenants en alphabétisation
o La recherche d'un emploi pour une personne analphabète et assistée sociale
o L'alphabétisation et la formation de base en milieu de travail
o Alphabétiser en milieu de travail...
o Repartir à neuf : expérience de travail aux Emballages...
o Et vogue le navire
o L'alphabétisation de la main-d'oeuvre en milieu de travail...
"... la démocratisation de l'éducation et la justice sociale restent des impératifs on ne peut plus actuels dans notre société. C'est pourquoi l'alphabétisation populaire accorde une priorité aux personnes défavorisées et reconnaît leur contribution au patrimoine culturel de la société"


.Des pratiques d'alphabétisation populaire en évolution
...RELIEFS
o Atout-Lire : Dix ans d'alphabétisation populaire
o Je sensibilise mon milieu à l'...

ALPHABETISATION POPULAIRE ; CANADA ; RELATION ALPHABETISATION EMPLOI

... Lire [+]

y

Jean-François AUBIN, L'alphabétisation et les personnes sourdes, pp. 9-11.

ALPHABETISATION POPULAIRE ; CANADA ; ALPHABETISATION FAMILIALE ; ALPHABETISATION POUR PERSONNES AYANT UNE DEFICIENCE AUDITIVE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z