F Nous contacter

0

Documents  GROOTAERS Dominique | enregistrements trouvés : 14

O

-A +A

P Q

U V

Membre du groupe LE GRAIN


U V

- n° 148 - pp. 8-15

"En Belgique, le système scolaire a connue plusieurs étapes dans l'ouverture de l'école à tous. Voici, de manière synthétique, les principaux jalons de cette évolution. "

ENSEIGNEMENT--HISTOIRE

... Lire [+]

U V

- pp. 40-48

L'auteur oppose les principes qui ont guidé et guident encore le projet scolaire : celui de la réussite individuelle et celui, minoritaire, de la réussite d'une réalisation collective.

EDUCATION POPULAIRE ; ENSEIGNEMENT--HISTOIRE ; SYSTEME SCOLAIRE -- BELGIQUE

... Lire [+]

U V

Les cinqs volumes de ce coffret sont indissociables et s'appuient sur une étude disponible au Grain "La condition scolaire et l'échec vécue par les enfants de 6-7 ans" (même auteur)
- Volume 1 : Observation en classe : analyse du vécu des enfants dans deux écoles-témoins et de la répartition de l'échec selon les milieux d'origine
- Volume 2 et 3 : Regards sur la grande école : intervieuw et photos d'enfants issus de milieux populaires
- Volume 4 : Guide d'analyse à l'intention des enseignants : inventaire des perceptions de l'échec scolaire et propositions d'actions
- Volume 5 : Notions-clés : questionnaire et analyse institutionnelle
Les cinqs volumes de ce coffret sont indissociables et s'appuient sur une étude disponible au Grain "La condition scolaire et l'échec vécue par les enfants de 6-7 ans" (même auteur)
- Volume 1 : Observation en classe : analyse du vécu des enfants dans deux écoles-témoins et de la répartition de l'échec selon les milieux d'origine
- Volume 2 et 3 : Regards sur la grande école : intervieuw et photos d'enfants issus de milieux populaires
- Volume ...

ECHEC SCOLAIRE ; ETUDES PRIMAIRES ; TEMOIGNAGE D'APPRENANT

... Lire [+]

U H

Un panorama des différentes acceptions de ce mot importé du monde anglo-saxon au début des années 2000.
Difficile à traduire en français, il recouvre en effet différentes pratiques et peut, selon la définition qu'on lui donne, cautionner des interventions de natures très différentes. Le concept d'empowerment est par ailleurs assez proche de celui d'émancipation. La comparaison des notions deux fait l'objet du deuxième article.
Un panorama des différentes acceptions de ce mot importé du monde anglo-saxon au début des années 2000.
Difficile à traduire en français, il recouvre en effet différentes pratiques et peut, selon la définition qu'on lui donne, cautionner des interventions de natures très différentes. Le concept d'empowerment est par ailleurs assez proche de celui d'émancipation. La comparaison des notions deux fait l'objet du deuxième article.

EMPOWERMENT ; CONSCIENTISATION

... Lire [+]

y

- 240 p.

L'ouvrage comporte trois parties. La première propose une définition simple de la culture, tout en veillant à en respecter la complexité. La seconde partie dresse le portrait des différentes formes de cultures populaires, en insistant sur le poids de l'histoire et des rapports sociaux dans leur émergence et leur évolution (cultures ouvrières, cultures de employés, culture des pauvres, culture des immigrés). La troisième partie se tourne vers les jeunes : de quels modèles culturels sont-ils porteurs dans les principaux domaines de leur vie quotidienne : l'école, le travail, le chômage, la consommmation? L'ouvrage comporte trois parties. La première propose une définition simple de la culture, tout en veillant à en respecter la complexité. La seconde partie dresse le portrait des différentes formes de cultures populaires, en insistant sur le poids de l'histoire et des rapports sociaux dans leur émergence et leur évolution (cultures ouvrières, cultures de employés, culture des pauvres, culture des immigrés). La troisième partie se tourne vers les ...

CULTURE POPULAIRE ; DIFFERENCES CULTURELLES ; CLASSE SOCIALE

... Lire [+]

y

- 166 p.

Partant d'une critique des « fonctions remplies par l'école et les autres institutions éducatives », les auteurs définissent les critères d'une pédagogie populaire et émancipatrice. « La pédagogie que nous construisons commence précisément là où s'arrête cette sociologie de l'éducation : il s'agit de mettre au point une pratique éducative opérationnelle qui aboutisse à des résultats opposés à ceux de la plupart des pratiques actuelles grâce auxquelles les inégalités peuvent se reproduire. » (pp.11 et 12) A partir de ce constat, les auteurs vont choisir la méthode du projet comme moyen d'une pédagogie de la libération. « Dans notre perspective, le projet est une réalisation matérielle qui transforme la réalité. Elle aura donc une utilité et un impact visible. C'est aussi une réalisation collective, choisie et menée à bien par un petit groupe, tenant compte des particularités de chacun de ses membres et des situations concrètes communes à ceux-ci. » (p.18) Ils vont questionner de manière critique la méthode du projet. Deux limites sont examinées. La première limite est d'ordre institutionnel. Elle tient à la nature de l'institution scolaire : le fractionnement des cours, l'isolement du ou des enseignants..." La seconde limite de ces expériences est d'ordre méthodologique,... En effet, si la méthode du projet parvient à atteindre en grande partie les différentes attitudes et les différentes capacités que nous nous sommes fixées comme objectif, les résultats sont cependant plus limités en ce qui concerne les connaissances. Seules les connaissances ponctuelles peuvent être atteintes par le biais du "projet". Un programme d'apprentissage systématique dans les connaissances de base peut également être construit à partir des marques que le "projet" a permis de révéler aux intéressés eux-mêmes. Mais, ce programme doit alors être poursuivi par des moyens propres." (p. 43) Ayant défini les concepts de bases, dégagé les principes fondamentaux et déterminés les limites et les objectifs durant le premier chapitre, les auteurs vont préciser la méthode du projet au cours du chapitre suivant. Le troisième chapitre sera consacré à l'examen de l'apport d'autres méthodes pédagogiques (pédagogie freinet, institutionnelle, construction du savoir,...) Le dernier chapitre reprend les questions, issues de leur pratique et des échanges avec d'autres praticiens, sur le lien entre cette pédagogie et le changement politique et social. Partant d'une critique des « fonctions remplies par l'école et les autres institutions éducatives », les auteurs définissent les critères d'une pédagogie populaire et émancipatrice. « La pédagogie que nous construisons commence précisément là où s'arrête cette sociologie de l'éducation : il s'agit de mettre au point une pratique éducative opérationnelle qui aboutisse à des résultats opposés à ceux de la plupart des pratiques actuelles grâce ...

APPROCHE PAR PROJET ; PEDAGOGIE EMANCIPATRICE ; EDUCATION POPULAIRE

... Lire [+]

Dossiers

 
Z