F Nous contacter

0

Documents  TERMINOLOGIE | enregistrements trouvés : 8

O

-A +A

P Q

U V

- 59 p.

Glossaire de termes relatifs à l'alphabétisation.

TERMINOLOGIE

... Lire [+]

U V

- 102 p.

Ce dictionnaire se livre à une analyse critique des mots et locutions couramment employés par la presse politique et économique. Sous l'apparence de termes techniques ou d'euphémismes de bon aloi, c'est toute la pensée néolibérale qui passe en contrebande.

CHOMAGE ; POUVOIR ; TERMINOLOGIE ; PRESSE ECRITE ; ANALYSE DU DISCOURS

... Lire [+]

y


ISBN 978 2930 40233 8

Présentation de l'éditeur
"Gouvernance", "employabilité", "adaptation", "réformes", "processus de Bologne", "flexibilité", "dialogue social", "État social actif", "monde de plus en plus complexe", " modèle danois", "tolérance zéro", "égalité des chances", "contrat pour l'école", "populisme", "excellence": ces mots, ces expressions, vous les avez déjà entendus cent fois. Avec tant d'autres du même registre, ils reviennent en boucle, quotidiennement, dans le discours politique et journalistique. Si présents, si fréquents qu'ils passeraient presque inaperçus de ceux qui les formulent comme de ceux qui les reçoivent.
D'où viennent-ils ? A quels univers de représentation et d'assignation sont-ils associés ? Que signifient-ils ? Que nous signifient-ils en fait d'attitude politique ou de comportement social ? Opposer à la pensée bête et têtue des nouveaux mots du pouvoir un effort de connaissance conjuguant ironie et rigueur: tel est l'enjeu du présent abécédaire. Tâche nécessaire à laquelle se sont attachés près de soixante-dix spécialistes venus de différents horizons scientifiques et nationaux, politologues, historiens, sociologues, théoriciens du langage, économistes, écrivains, philosophes. Tous portés par un même souci d'y voir plus clair dans l'opacité des mots dont on nous paie.
Présentation de l'éditeur
"Gouvernance", "employabilité", "adaptation", "réformes", "processus de Bologne", "flexibilité", "dialogue social", "État social actif", "monde de plus en plus complexe", " modèle danois", "tolérance zéro", "égalité des chances", "contrat pour l'école", "populisme", "excellence": ces mots, ces expressions, vous les avez déjà entendus cent fois. Avec tant d'autres du même registre, ils reviennent en boucle, quot...

POUVOIR ; POLITIQUE ; SOCIOLOGIE ; PENSEE CRITIQUE ; TERMINOLOGIE ; ANALYSE DU DISCOURS

... Lire [+]

U V

- 158 p.
ISBN 978 2 87003 644 0

Mateo Alaluf dénonce l'OPA sur notre vocabulaire. Pour le néolibéralisme, il fallait que le sens des mots change, qu'ils perdent leur faculté de permettre une pensée critique, voire une pensée tout court. Il fallait une pensée molle qui englue le cerveau social, qui rende tout simplement imprononçable et interdit tout terme qui s'oppose à la marchandisation de la société : services publics, écoles, justice, culture... Mateo Alaluf dénonce l'OPA sur notre vocabulaire. Pour le néolibéralisme, il fallait que le sens des mots change, qu'ils perdent leur faculté de permettre une pensée critique, voire une pensée tout court. Il fallait une pensée molle qui englue le cerveau social, qui rende tout simplement imprononçable et interdit tout terme qui s'oppose à la marchandisation de la société : services publics, écoles, justice, culture...

LANGAGE ; PENSEE CRITIQUE ; IDEOLOGIE ; TERMINOLOGIE

... Lire [+]

y

- 211 p.
ISBN 978-2020345637

Taux de croissance ou d'inflation, indices de prix ou de fécondité, statistiques économiques et sociales, pourcentages électoraux et démographiques - les médias nous noient quotidiennement sous un déluge de chiffres. Sans même parler des (fréquentes) erreurs de ces données numériques, leur pertinence et leur signification restent le plus souvent masquées. En brèves séquences, écrites d'une plume alerte à partir d'exemples réels tirés de la presse courante et ne dépassant guère le niveau des mathématiques scolaires, ce livre se propose d'aider tout un(e) chacun(e) à dé-chiffrer l'information, et à former des " consommateurs de chiffres " avisés. Taux de croissance ou d'inflation, indices de prix ou de fécondité, statistiques économiques et sociales, pourcentages électoraux et démographiques - les médias nous noient quotidiennement sous un déluge de chiffres. Sans même parler des (fréquentes) erreurs de ces données numériques, leur pertinence et leur signification restent le plus souvent masquées. En brèves séquences, écrites d'une plume alerte à partir d'exemples réels tirés de la ...

STATISTIQUES ; ECONOMIE ; MEDIAS DE MASSE ; TERMINOLOGIE ; MATHEMATIQUES

... Lire [+]

y

- 281 p.
ISBN 978-2-85061-007-3

Tout au long du règne de Hitler, Victor Klemperer prend note, dans son Journal, des graves distorsions infligées à la langue allemande par le nazisme. Les enseignants seront désormais soumis à une « révision nationale et politique » ­ comme les voitures, note-t-il en 1934. On parle de « système » pour désigner le régime des années de Weimar, vilipendé en tant que régime parlementaire et démocratique « enjuivé ». Quant à l'adjectif « fanatique », il passe du registre péjoratif au registre laudatif ; le terme « libéral », lui, devient, à l'inverse, péjoratif, avant de disparaître tout à fait au profit de « libéraliste ». Klemperer assiste en fait à une sorte d'inversion sémantique généralisée, dont il note chaque manifestation dans son Journal. Il en tirera LTI, grand livre sur la manipulation de la langue par l'idéologie.
La langue confisquée restitue sa démarche, ce geste critique qui aide à comprendre comment on adhère à un langage, quel qu'il soit. Car la langue est un révélateur. Elle ne ment jamais : c'est elle, toujours, qui dit la vérité de son temps. Frédéric Joly, lisant Klemperer, nous aide ainsi à faire face à notre temps, ce temps de repli identitaire et de « post-vérité », un temps d'inquiétantes résurgences sémantiques aussi, où se voit brouillée la distinction essentielle entre le vrai et le faux.

Des outrances nazies aux mots creux du management : quand la langue devient un poison
« Un éclairage saisissant à l'heure des fake news et des éructations populistes. » Marie Lemonnier, L'Obs



Tout au long du règne de Hitler, Victor Klemperer prend note, dans son Journal, des graves distorsions infligées à la langue allemande par le nazisme. Les enseignants seront désormais soumis à une « révision nationale et politique » ­ comme les voitures, note-t-il en 1934. On parle de « système » pour désigner le régime des années de Weimar, vilipendé en tant que régime parlementaire et démocratique « enjuivé ». Quant à l'adjectif « fanatique », ...

SEMANTIQUE ; IDEOLOGIE ; LANGUE DOMINANTE ; TERMINOLOGIE ; ANALYSE DU DISCOURS ; GUERRE

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

Dossiers

 
Z